En cuisine …

Avec les apprenants du groupe Restauration, niveau A1.1

REPETITION 1.jpg

 

Avec ce groupe homogène, dynamique, dont les membres prennent facilement la parole, la priorité est pour cette activité de travailler la compréhension et la production écrites. Je choisis pour cela des vidéos très détaillées, dont le son peut être coupé, avec des indications écrites à l’écran.

Trois équipes sont constituées, qui vont chacune étudier une recette différente, quiche lorraine, galettes de sarrasin, salade niçoise, et créer ensemble un mini-livre de cuisine. Plusieurs visionnages sont nécessaires pour noter au brouillon la liste des ingrédients et le déroulé de la recette. Durant cette première séance, je passe d’une équipe à l’autre afin de répondre aux interrogations qui portent principalement sur les verbes : étaler, écaler, émietter, émulsionner… Professionnels de la restauration, ils sont curieux de cuisine française, même si leurs incursions gastronomiques se limitent à la boulangerie du coin, ses viennoiseries, ses quiches aux poireaux et ses crêpes au sucre. Une seule personne, dans le groupe, a déjà mangé une galette au sarrasin, achetée dans une rue touristique, attirée par sa ressemblance avec la crêpe chinoise, salée et fourrée elle aussi.

PRODUCTION_Livre de recettes

Durant les deux séances suivantes, menées par mon binôme Jean-Roger, les stagiaires affinent leurs retranscriptions et rédigent les invitations qui seront ensuite distribuées aux bénévoles et salariés du CAC. Car il s’agit de présenter oralement ces trois recettes et pour s’y préparer, il faut s’entraîner. Après un premier essai, force est de constater que cela manque un peu d’organisation. Une répartition des tâches s’impose : présentation de l’équipe, de la recette (son nom, de quelle région elle est originaire, où se situe cette région sur la carte de France), énoncé des ingrédients et des différentes étapes de la fabrication du plat.

VISIONNAGE RECETTE 1.jpg

À présent que tout est calé, les deux prochains cours vont leur permettre de gagner en fluidité, et surtout de mémoriser leur texte pour se référer le moins possible à leurs notes. C’est un exercice difficile pour des débutants, et mimer chacun des gestes à accomplir va les y aider.

Voici la fiche pédagogique proposée par Joëlle!

La restitution devant leurs invités a été faite le 23 mars 2018, à l’occasion de la fête de la francophonie !

 

Projet ASL mené par Joëlle Aluce.

 

REPETITION 1.jpg