Formation adulte ASL

Ateliers de savoirs socio-linguistiques

Les ASL s’inscrivent dans une démarche d’intégration et d’autonomisation des résidents des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville dans le cadre du Contrat de Ville 2015-2020 mis en place par tous les partenaires de la Politique de la Ville.

A quel(s) besoin(s) cela répond-il ?

Public bénéficiaire : En priorité, adultes d’origine étrangère résident dans le quartier Politique de la Ville du sud 13ème et habitants du reste de l’arrondissement.

Manque d’autonomie quotidienne en raison : – d’un faible niveau linguistique surtout à l’oral; – d’une faible utilisation du français en dehors des ateliers surtout pour les personnes d’origine asiatique qui vivent ou travaillent dans un environnement communautaire; – envie exprimée de devenir autonome dans le pays d’accueil.
Qui a identifié ce besoin (l’association, les usagers, etc.) ?

L’association fait souvent le constat que les populations du quartier ont un niveau de français si faible que l’autonomie (dans les commerces, dans les transports, dans les administrations et institutions) est freinée.
Le nombre de demandes important d’inscription (environ 400) montre la motivation du public à vouloir s’intégrer dans la société française au moyen de la langue.
Description de l’action

Les thèmes de travail correspondent aux besoins relatifs du quotidien : être usager de La Poste, être parent d’élève, être client dans les commerces, être usager des transports en commun, gérer son parcours de soins.

Tous ces thèmes sont prétextes à l’utilisation de la langue et ce en fonction des besoins en autonomie et en français de chaque groupe. Le faible niveau de français de départ de cette population ainsi que les nombreuses problématiques sociales, suppose que les ASL doivent s’envisager dans une notion de logique de parcours qui peut s’étendre sur plusieurs années afin d’atteindre une autonomie et d’accéder à d’autres parcours de formation pouvant mener à l’insertion professionnelle par exemple.
A plus ou moins long termes, les ASL sont un levier pour une :
– Intégration par l’autonomie quotidienne : se déplacer, faire des achats, prendre des RdV, connaître son environnement proche ;
– Intégration par l’autonomie linguistique : demander des renseignements, comprendre des courriers, remplir des formulaires de différentes institutions ;
– Intégration par une meilleure connaissance des institutions et des dispositifs de prévention (cf. santé) ;
– Intégration par la citoyenneté : être locataire, allocataire, parent, électeur.