Projets pédagogiques

Cette section a pour but de décrire les projets  que les formateurs-bénévoles mènent  avec leurs groupes d’apprenants tout au long de l’année.

 

La démarche pédagogique du CAC  est intégrée dans une dynamique de parcours de formation FLE. En effet, au CAC on apprend le français ainsi que les codes et savoirs socioculturels en vue de les mobiliser dans ces différents espaces et évoluer ainsi en toute autonomie.  Au CAC, l’accent est mis sur l’atteinte d’un niveau de langue et le passage au suivant dans une dynamique de parcours d’apprentissage.

 

Une pédagogie de projet  a été mise en place pendant l’année 2017-2018 dans un cadre d’expérimentations pédagogiques, ce qui a permis aux formateurs-bénévoles d’harmoniser les pratiques pédagogiques. Dans une perspective de fait actionnelle,  la salle de classe devient un espace de mise en pratique du lien social, la langue faisant partie des savoirs, en termes de compétences, qui doivent être développés pour connaitre et reconnaître son contexte de vie quotidienne.

De ce fait, les formateurs-bénévoles ciblent le résultat d’un projet concret. Ils visent des objectifs réalisables qui mettent en lien des éléments de communication et des éléments socio-culturels avec des outils purement linguistiques dans un périmètre d’action immédiat, en lien avec les institutions et les espaces sociaux. Les apprenants sont donc tenus de participer à la réalisation d’un projet réel, font appel  à leurs propres capacités et talents, on reconnaît leurs propres savoirs, on leur fait confiance et on les met en valeur. Alors ils réussissent leur apprentissage, le mettent immédiatement en pratique, et s’inscrivent dans une pédagogie positive.

La progression des apprentissages est ainsi construite de manière séquentielle et progressive, guidant le parcours d’apprentissage.  Le but est d’outiller les apprenants de méthodes d’apprentissage et de stratégies pour une mise en pratique immédiate des apprentissages dans les contextes d’interaction sociale et professionnelle.

Le parcours d’apprentissage  est ainsi défini par une progression séquentielle, ce qui veut dire qu’une séquence est portée par un projet. Chaque projet est réalisé sur une période déterminée par les objectifs et le résultat visé. Nous faisons appel à des intervenants des institutions partenaires, au CAC ou à l’extérieur.

 

L’évaluation formative et continue s’est installée cette année dans les pratiques des formateurs-bénévoles à travers la mise en place des projets. Nous avons pris conscience de l’importance de suivre la progression de chaque apprenant à l’intérieur du groupe tenant de la réalisation d’un projet/des projets de classe mais à l’intérieur d’un niveau visé (sur l’année) : mesurer la participation de chacun, l’assiduité, les apports personnels, les progrès et l’autonomie  linguistiques.

De cette manière, les formateurs-bénévoles ciblent des objectifs sur un projet et sur une période d’apprentissage et déclinent ces mêmes objectifs en critères de réussite pour l’évaluation.

L’évaluation formative permet au formateur de de faire un suivi individuel et continu bienveillant, puis à l’apprenant de mesurer ses progrès. De ce fait, on reprend les objectifs formulés pour chaque séquence (projet) afin d’établir des critères de réussite. L’apprenant prend lui-même connaissance de ces critères, sait ce qu’il fait, sait où il va, sait ce qu’il a réalisé, et se responsabilise de son apprentissage. L’apprenant s’inscrit dans une dynamique d’auto-évaluation.

 

Nous vous invitons à parcourir les projets réalisés au CAC par les apprenants, encadrés par leurs formateurs-bénévoles. Cette section est enrichie continuellement, n’hésitez pas à revenir la consulter. Cliquez sur les onglets de gauche, à partir des « Projets pédagogiques ».